image01
image01
image01
image01

Historique

Le nom du village est d'origine celte, « gar ou kar» signifiant « gros rocher ». Situé au pied de la montagne de Gars, le village s'est développé selon une organisation linéaire suivant les lignes de niveau. La commune a une superficie de 1557 ha et sa population (les Garcinois)était de 70 habitants en 1999.

Son histoire est connue à partir du Moyen-Age, Le lieu de Gars est mentionné pour la première fois en 1125. En 1158, il est mentionné comme habitat fortifié et son château est cité. Il se trouvait, ainsi probablement qu'un village, sur le rocher dominant l'agglomération actuelle. Son église,dédiée au saint Sauveur, est mentionnée en 1306 ;elle est située à son pied.

A la fin du XIVesiècle, le village est dévasté par les guerres, la famine et la peste. Par la suite, probablement dès le début du XVe siècle, une nouvelle agglomérationest reconstruite à son emplacement actuel.

En 1158, l'Abbé Boson donne Gars en fief aux Chevaliers deBriançonnet. En 1383, le Comte de Provence fait don de la seigneurie à Pierre de Terminis, puis au XV ème siècle, le fief passe aux Grasse-Bar puis aux Grasse-Briançon et finalement aux Théas.

Lien vers le reportage : TERRE D'AQUI GARS

Gars aux environs de 1935